Badminton Val de MorteauBVM BVM BVaime !
badmintonvaldemorteau@gmail.com
|
0688838195
 
 
 
 
 
 
Le Badminton dans le Val de Morteau voit le jour le 3 octobre 1983. Section de L’Association Sportive et Artistique (A.S.A.), c’est le collège de Villers-le-Lac qui en assure la partie administrative. Un comité de section est mis en place sous la responsabilité d’un animateur qui est chargé de la gestion pratique du Club. Étant complètement novices dans le domaine du Badminton, c’est grâce à l’appui technique de quelques membres du club du Locle que les entraînements peuvent débuter. 14 personnes constituent l’ensemble de cette nouvelle activité.
En 1984, l’association Ouest de Badminton en Suisse admet à titre exceptionnel la présence d’un club étranger dans son championnat. Baptême de feu pour les membres qui constatent qu’il y a beaucoup à faire.
Parallèlement, il se crée en Franche-Comté 2 autres clubs : Valentigney et Besançon.  Avec Villers-le-Lac , le quota minimum de 3 clubs est atteint pour créer une ligue en Franche-Comté. Elle verra le jour en 1985. Grâce à celle-ci, la section de Villers-le-Lac est désormais affiliée à la Fédération Française de Badminton.
 
Du badminton et des joueurs de haut niveau
Déjà, quelques talents se dessinent : Martine Chatelain et Christiane Renaud remportent le Championnat de Franche-Comté , ce qui leur permet de participer au Championnat de France à Saumur. La même année s’inscrit au club un jeune qui fera parler de lui plus tard : Fabrice Césari.
Le club décide dès sa deuxième saison d’organiser un tournoi regroupant joueurs Suisses et Franc-Comtois. Le nombre d’inscriptions augmente et il est décidé de se déplacer vers Morteau avec 2 gymnases et 16 terrains. Les conditions sont réunies pour accueillir environ 200 joueurs.
Michaël Césari suit son grand frère au club et ensemble, ils vont connaître une ascension spectaculaire : après être rapidement devenus les meilleurs joueurs régionaux, ils s’inscrivent dans des tournois nationaux.
 
Création de l’association
L'année 1991 marquera un des tournants  du badminton avec la création de l’association "Badminton Villers-le-Lac". Un comité de 8 personnes fut constitué.
Dès lors, le club ne cesse de progresser dans tous les domaines : nombre de licenciés, niveau des joueurs, implication dans la vie locale.
En 99/2000, l'équipe 1, championne de Franche-Comté accède à la Nationale 3.Tout va très vite s’enchainer, avec l’arrivée de Natasha Yesipenko (maintenant Tatranova) et le retour de Michael Césari,le club accède une année plus tard à la Nationale 2 qui récompense une saison 2000/2001 remarquable.

L’horizon s’élargit
Le comité pense qu'il devient nécessaire de trouver un maximum de solutions pour assurer le budget et continuer l'évolution. Une assemblée générale extraordinaire est convoquée en septembre 2001 et le club élargit officiellement son champ d'action en changeant de nom pour devenir BADMINTON VAL DE MORTEAU. La saison 2001/2002 a permis au club d'asseoir son fonctionnement avec notamment le maintien de la première équipe en Nationale 2.
L’équipe première se maintient depuis lors à ce niveau, et a même évolué parmi l’élite national  au cours de la saison 2003/2004.

Une nouvelle formule pour les interclubs
Au terme de la saison 2006/2007, une nouvelle formule pour les IC va naître. Le but est d’adapter le championnat pour capter l’intérêt des médias et des spectateurs:
      - En réduisant le nombre de matchs et le temps des rencontres
      - En ayant un championnat avec des matchs allers/retours
      - En augmentant le nombre d’équipes en nationale 1
Le club a su bien s’adapter à cette nouvelle formule et en tire les bénéfices en accédant à l’élite du badminton français.
La saison 2009/2010, l’équipe et son capitaine Mickaël CESARI intègre la N1B et au terme d’une saison formidable termine seconde de son groupe. L’objectif de la saison est atteint: l’équipe se maintient en Nationale 1.
 
La saison est devenue exceptionnelle grâce à l’accession de l’équipe 2 en Nationale 3.
 
Le club devient ainsi le PREMIER CLUB FRANC-COMTOIS à avoir DEUX EQUIPES AU NIVEAU NATIONAL.
Aujourd'hui, le BVM entame une enième saison avec au moins une équipe dans le championnat national d'interclubs et 2 de nos jeunes joueuses sont appelées régulièrement en Equipe de France Avenir.